Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Montevideo - Des dizaines de manchots couverts de pétrole ont échoué sous les côtes de l'Uruguay ces dernières semaines. Elles sont sans doute victime de dégazages, ont indiqué jeudi des ONG écologistes. Les organisations estiment qu'une centaine d'autres ou plus ont péri avant d'avoir pu être secourus.
La Société pour la conservation de la biodiversité du département de Maldonado a recensé 60 animaux mazoutés, l'ONG SOS sauvetage de la faune marina en décompte 25. Mais l'un de ses membres, Richard Tesore, pense que plus de 200 ont échoué sur les côtes uruguayennes.
"Ils ont commencé à arriver sur les plages mi-juin, mais la quantité a commencé à augmenter dans la première quinzaine de juillet. Tous avaient plus de 80% du corps recouvert de pétrole", a déclaré à l'AFP Lourdes Casas, vétérinaire de la Socobioma.
"Je crois qu'il doit y en avoir plus de 300 à 400 morts, car le problème, c'est que nous n'avons pas les moyens de sortir pour aller les récupérer et si nous ne les secourons pas dès qu'ils arrivent sur la plage, ils meurent de froid", a-t-elle ajouté.
Les taches d'hydrocarbure influent en effet sur la température corporelle des manchots, qui s'approchent de la plage en quête de chaleur et meurent d'hypothermie s'ils ne sont pas secourus immédiatement. Durant l'hiver austral, les manchots de Magellan longent la côte uruguayenne lors de leur migration depuis le sud de l'Argentine jusqu'au Brésil.
Pour Richard Tesore, qui travaille depuis 18 ans dans la zone, les animaux sont victimes de "petits dégazages". "Les bateaux vidangent leurs réservoirs et rejettent du carburant à la mer", a-t-il ajouté.
Lundi dernier, l'institut brésilien de l'environnement et des ressources naturelles avait pour sa part annoncé avoir retrouvé 530 pingouins, cinq dauphins, une trentaine de tortues et des dizaines d'oiseaux ou d'animaux marins décédés sur les côtes de l'Etat de Sao Paulo. Il avait évoqué un possible problème de dénutrition.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS