Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les manifestants sont descendus dans la rue à Bruxelles pour s'opposer à des mesures annoncées par le gouvernement.

KEYSTONE/EPA/OLIVIER HOSLET

(sda-ats)

Des dizaines de milliers de travailleurs ont manifesté jeudi dans les rues de Bruxelles, à l'occasion du deuxième anniversaire de l'arrivée à la tête du pays du gouvernement de centre droit. Celui-ci prévoit d'autoriser un allongement du temps de travail hebdomadaire.

La police a parlé de 45'000 manifestants tandis que les syndicats ont avancé un chiffre de 70'000.

"L'objectif, aujourd'hui, c'est de faire en sorte que le gouvernement cesse de s'en prendre aux salariés et commence à s'en prendre à l'évasion fiscale", a déclaré Sophie Van De Velde, du syndicat CGSP de la fonction publique.

En juillet, le gouvernement dirigé par Charles Michel a annoncé qu'il comptait permettre d'augmenter jusqu'à 45 heures la durée hebdomadaire de travail pour des périodes limitées, décision qui, pour les syndicats, affaiblirait les droits des travailleurs. Actuellement, la durée maximale autorisée est de 38 heures.

Le gouvernement envisage d'autre part de renoncer à une série de hausses automatiques des salaires, pour la deuxième fois, afin de rendre les entreprises belges plus compétitives.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS