Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En excluant les ventes d'immeubles extraordinaires de l'exercice précédent, le bénéfice d'APG SGA a progressé au premier semestre (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Le groupe genevois de publicité APG SGA a vu son bénéfice net chuter de 41,1% au premier semestre, à 25,2 millions de francs. Apuré des ventes d'immeubles, le résultat ressort toutefois en progression de 1,7%, grâce à des réductions de coûts et d'autres mesures.

Les ventes ont pour leur part fléchi de 2,9% sur un an, à 146 millions de francs, indique vendredi APG SGA dans un communiqué. Ce tassement s'explique par le fait que l'inventaire publicitaire du groupe en Suisse s'est réduit en raison de la non-reconduction des contrats avec les villes de Lucerne et Genève, ainsi qu'avec les transports publics de Zurich.

Le résultat d'exploitation (EBIT) a lui reculé de 42,5%, à 30,9 millions de francs, pour une marge correspondante inchangée, à 20,7%. Corrigé des facteurs extraordinaires, l'EBIT recule de 1,1%.

Pour l'année en cours, le groupe genevois se dit "déterminé à démontrer sa position forte sur le marché", sans dévoiler d'objectifs chiffrés. Il va étoffer son offre, notamment par l'installation de nouveaux panneaux électroniques, par exemple à Bâle, Lausanne ou Genève.

ATS