Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Ministère public genevois a inculpé trois employés de grands opérateurs suisses de télécommunication dans le cadre d'une enquête sur un réseau de renseignement illégal. La justice leur reproche d'avoir violé le secret des postes et des télécommunications.

L'instruction est en cours, a indiqué dimanche le premier procureur Yves Bertossa, revenant sur une information parue sur le site de la RTS. Il confirme les inculpations des trois employés et d'une autre personne, mais se refuse à commenter d'autres aspects du dossier.

Un employé de Swisscom a été inculpé dans le cadre de cette affaire, a précisé le porte-parole de l'opérateur Christian Neuhaus. Comme il s'agit d'une enquête en cours, Swisscom ne donnera pas d'informations supplémentaires, a-t-il ajouté. Orange et Sunrise n'étaient pas joignables dimanche après-midi.

Selon la RTS, les employés auraient vendu depuis plusieurs années des données confidentielles à des tiers. Il s'agirait de listes de numéros de téléphones qui auraient été livrées notamment à une agence de détectives installée dans le canton de Vaud.

ATS