Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les empreintes ont été retrouvées dans la roche sur la côte nord-est de l'île de Skye (nord-ouest de l'Écosse).

KEYSTONE/AP/MARTIN CLEAVER

(sda-ats)

Des empreintes de dinosaures vieilles de 170 millions d'années ont été découvertes sur une île écossaise. Elles permettent d'en savoir plus sur l'évolution de ces créatures, a annoncé mardi l'université d'Édimbourg.

Ces empreintes ont été retrouvées dans la roche sur la côte nord-est de l'île de Skye (nord-ouest de l'Écosse). La plus grande d'entre elles mesure 70 centimètres.

Elles sont le fait de deux types de dinosaures, des sauropodes, qui pouvaient mesurer jusqu'à deux mètres de haut, et des théropodes, qui mesuraient une taille similaire et sont les lointains cousins du tyrannosaure Rex.

Découverte d'importance mondiale

"Cette découverte d'importance mondiale constitue une preuve rare de l'époque du jurassique moyen, pour laquelle peu de zones de fossiles ont été retrouvées dans le monde", a souligné l'université.

Les chercheurs ont documenté une cinquantaine d'empreintes retrouvées sur le site. C'est l'analyse des contours, de la forme et de l'orientation des orteils, et la présence de griffes qui leur a permis de déterminer quels dinosaures avaient laissé leurs traces. Les travaux ont été menés conjointement avec l'Académie des sciences chinoise et publiés dans le Scottish Journal of Geology.

Avec ces empreintes, les scientifiques ont pu "démontrer la présence de sauropodes dans cette partie du monde sur une période plus longue que ce qui était connu jusqu'alors", a expliqué Paige dePolo, de l'École de géoscience de l'université d'Edimbourg.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS