Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins dix enfants syriens sont morts de froid en Syrie et au Liban, a affirmé l'UNICEF. Mais ce chiffre est certainement sous-estimé, selon elle. Sept millions d'enfants réfugiés et déplacés sont menacés dans la région par un hiver très rigoureux.

Les hôpitaux ont signalé une nette augmentation des maladies et infections respiratoires parmi les enfants réfugiés et déplacés. Le thermomètre est descendu jusqu'à moins 11 degrés dans certaines régions de Syrie. Dans la province d'Idlib, 300 tentes de déplacés ont été balayées par les inondations, a indiqué un porte-parole de l'UNICEF à Genève, Christophe Boulierac.

Températures très basses

Des températures très basses ont aussi été relevées au Liban dans la plaine de la Bekaa, où de nombreux réfugiés syriens vivent dans des conditions très précaires, dans des logements informels ou sous tente. En Irak aussi, les conditions sont très mauvaises parmi les déplacés et les enfants sont exposés aux maladies respiratoires.

L'UNICEF s'active pour distribuer des vêtements chauds, des couvertures, des moyens de chauffage et de l'argent afin d'assister 900'000 enfants en Syrie, en Irak, au Liban, en Jordanie et en Turquie. L'agence de l'ONU lance un appel aux donateurs pour lui permettre de poursuivre son aide, alors qu'au total sept millions d'enfants déplacés et réfugiés sont vulnérables dans la région.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS