Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Association faîtière des enseignants alémaniques (LCH) veut un congé sabbatique de six mois tous les dix ans. Les coûts doivent être pris en charge par l'employeur.

Aujourd'hui déjà, certains cantons offrent aux enseignants la possibilité de prendre un congé sabbatique de trois à six mois, peut-on lire dans un papier de position posté début septembre sur le site internet du LCH et évoqué dimanche par la "NZZ am Sonntag". L'organisation souhaite une règlementation unifiée au niveau suisse.

Interrogé par l'ats, le président du Syndicat des enseignants romands (SER) Georges Pasquier rappelle que les congés sabbatiques sont du ressort des cantons. Ils ont disparu au début des années 1990 sous la pression des restrictions budgétaires. Auparavant, dans le canton de Genève par exemple, une dizaine de postes par année y étaient consacrés.

Les réintroduire serait "hautement souhaitable", note M. Pasquier, mais en ces temps de "pénurie galopante", il y a d'autres priorités. Notamment une meilleure formation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS