Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des centaines d'annonces falsifiées par des escrocs ont récemment paru sur les portails immobiliers suisses. "Il y en a eu énormément durant les trois dernières semaines", a confié à l'ats Heinz Schwyter, directeur de Homegate.ch.

Grâce à des e-mails qui semblent venir des portails immobiliers, les arnaqueurs invitent les utilisateurs à entrer des données de compte sur un faux site internet. "Ces attaques dites 'phishing' sont particulièrement perfides", assure Heinz Schwyter, qui confirmait une nouvelle parue samedi dans le "Tages-Anzeiger".

Plusieurs cas

Les internautes qui se font piéger rendent possible l'accès des escrocs à leur compte par le biais du portail. Ceux-ci peuvent ainsi modifier des annonces immobilières et, par exemple, y insérer leur propre contact mail. Les arnaqueurs demandent ensuite un dépôt ou un acompte de plusieurs centaines voire de milliers de francs aux potentiels locataires.

Le directeur du plus gros portail immobilier de suisse parle de plusieurs cas semblables à Zurich et ailleurs. "En général, les fausses annonces émanent de villes où le marché du logement est tendu", explique Heinz Schwyter. Beaucoup de gens cherchent si désespérément un appartement qu'ils se jettent sur n'importe quoi.

Surcroît de 100'000 francs

Parce que les cybercriminels deviennent de plus en plus astucieux, les portails immobiliers perfectionnent leurs défenses. Chez Homegate.ch, deux à trois personnes ne sont employées que pour vérifier les annonces les plus chargées.

"Avec ces contrôles, notre entreprise dépense 100'000 francs supplémentaires par an", poursuit Heinz Schwyter. Dès la semaine prochaine, Homegate.ch mettra en place un nouveau filtre software qui fait un premier tri des annonces suspectes.

Pour ce qui est du travail de précision, de plus en plus de collaborateurs du service clientèle sont nécessaires, selon M. Schwyter. Ceux-ci envoient au moindre soupçon d'escroquerie un e-mail de contrôle ou appellent le numéro signalé afin de savoir s'il y a bien quelqu'un derrière l'annonce en question.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS