Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Seon - Deux anciennes grenades de la Première Guerre mondiale découvertes lundi dans un bâtiment inhabité à Seon (AG) ont été désamorcées et détruites. Les 120 personnes évacuées lundi vers 20h00 ont pu regagner leur domicile peu avant minuit.
Les deux engins explosifs ont été trouvés lundi matin par des membres de la famille d'une personne décédée en rangeant les affaires du défunt. Rouillées, les deux grenades présentaient un risque d'explosion, a indiqué mardi la police cantonale argovienne.
Des spécialistes ont désamorcé les deux engins et les ont évacués. Ils les ont ensuite fait exploser sous contrôle dans une carrière. Le bruit de l'explosion a été entendu dans un rayon de dix kilomètres.
Les deux engins explosifs sont vieux d'environ un siècle. Une des grenades est française. L'origine de la seconde n'a pas pu être déterminée, a précisé la police.
Bâtiment fouilléLes enquêteurs ne savent pas d'où proviennent ces deux grenades et comment l'ancien propriétaire décédé il y a plus d'un an a pu se les procurer. La police fouille le bâtiment pour savoir si d'autres engins explosifs ou munitions s'y trouvent.
Par mesure de sécurité, vingt maisons du quartier ont été évacuées lundi vers 20h00. Environ 120 personnes ont été regroupées dans la salle de gymnastique de Seon. Elles ont pu regagner leur domicile trois heures et demie plus tard.
Plusieurs services ont été mobilisés après la découverte des deux engins. Des experts de la police cantonale argovienne, de l'armée, des services scientifiques de la police cantonale zurichoise, des pompiers et de la protection civile étaient sur place.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS