Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lima - Le gouvernement du Pérou a présenté des lances, flèches, sacs en fibre végétale et autres ustensiles attestant de la présence de communautés d'Indiens vivant sans contact avec le monde extérieur dans son sud-est amazonien. Il ignore toutefois combien ces personnes sont concernées.
"Nous étions incrédules face à la présence de populations encore en marge du monde globalisé et du contexte national en plein XXIe siècle, mais nous constatons que ces peuples existent bel et bien dans notre Amazonie", a déclaré vendredi à la presse à Lima le ministre de la Culture, Juan Ossio.
Les objets ont été trouvés par l'Institut national pour le développement des peuples andins, amazoniens et afropéruviens (Indepa) dans la forêt amazonienne des régions de Cusco et Madre de Dios (sud-est) entre janvier 2009 et septembre 2010. Des photos et des vidéos ont également été présentés.
Les autorités estiment qu'il y a une quinzaine de communautés d'Indiens non contactés dans ses régions amazoniennes. "Mais il est impossible de savoir combien ils sont. Il s'agit de groupes vivant en isolement volontaire et sans contact" avec le monde extérieur, a déclaré M. Ossio, lui-même anthropologue.
L'Indepa dispose de postes de suivi dans les régions amazoniennes, qui ont notamment pour mission d'empêcher l'exploitation forestière illégale dans les parcs naturels ou réserves, un danger pour ces communautés isolées, a-t-il expliqué.
En octobre, la presse péruvienne a rapporté l'incident d'un adolescent de 14 ans blessé par le jet d'une lance dans la région de Madre de Dios par des Indiens non contactés, après avoir pénétré sur leur territoire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS