Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une initiative populaire aux allures fantasques demande que Zurich devienne la capitale de la Suisse au lieu de Berne. Elle a été lancée au niveau cantonal par l'association zurichoise "dieperspektive" ("laperspective"). Son contenu a été publié vendredi dans la feuille d'avis du canton.

Canular ou pas, le texte exige que le gouvernement zurichois dépose une initiative cantonale aux Chambres fédérales, réclamant "que Zurich devienne la ville fédérale". La cité de Zwingli constitue le centre économique, culturel et médiatique de la Suisse depuis des années, estime l'association.

La plus grande ville

Avec ses 391'000 habitants, Zurich est de loin la plus grande ville du pays. Près de 10% des places de travail existant en Suisse s'y trouvent. Le chef-lieu cantonal dispose du plus grand aéroport et de la gare ferroviaire la plus fréquentée, constatent les initiants.

Pour ces derniers, il est donc temps que cette ville devienne aussi le centre politique de la Confédération. Ils proposent trois sites possibles pour y établir le Palais fédéral: la place du Sechseläuten, la Bürkliplatz - toutes deux situées au bord du lac - ou la Josefswiese, un parc situé à Züri West, l'ancienne zone industrielle devenue quartier branché.

6000 signatures en six semaines

Les initiants ont six semaines pour récolter 6000 signatures de citoyens zurichois afin de faire aboutir leur texte. L'association "dieperspektive" publie un magazine mensuel éponyme traitant de sujets artistiques, culturels et politiques.

Ce périodique est surtout constitué de contributions de lecteurs. Le conseiller national Cédric Wermuth (PS/AG) fait partie de ses chroniqueurs.

ATS