Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires a pour l'heure délivré trois autorisations d'importations d'insectes ou de vers de farine (archives).

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Les premiers insectes destinés à l'alimentation humaine seront disponibles sur les rayons dès la semaine prochaine, quatre mois plus tard que prévu. Berne vient de délivrer les trois premières autorisations d'importation.

La loi suisse, exceptionnelle en Europe, autorise depuis le 1er mai dernier la consommation humaine de grillons, sauterelles et vers de farine. Mais malgré les annonces tonitruantes de certains distributeurs dont certains ont déjà développé des produits comme des hamburgers, comme soeur Anne les consommateurs n'ont rien vu venir.

En cause, une directive fédérale dont les producteurs suisses n'ont eu connaissance qu'au dernier moment. "Pour être comestibles, les insectes, à l'origine destinés aux animaux, ne doivent pas être de la troisième génération comme nous le pensions, mais de la quatrième", expliquait la semaine dernière au Matin Jürgen Vogel, président de l'association Grimiam, à Nyon (VD). Ce qui reporte la production indigène à septembre.

Restait la solution de l'exportation. Mais les insectes n'étant pas autorisé à la consommation humaine ailleurs en Europe, leur importation était soumise à deux conditions: les insectes doivent provenir d'une entreprise contrôlée par les autorités alimentaires du pays d'exportation et respecter la législation suisse sur les denrées alimentaires, rappelle l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV).

C'est désormais chose faite pour trois d'entre elles, a indiqué l'OSAV lundi à l'ats. Son porte-parole ne peut cependant pas préciser quels sont les exportateurs, ni même leurs pays ou encore les importateurs. On sait cependant que ces derniers s'approvisionnent aux Pays-Bas et en France. Dans un communiqué lundi, Coop a pour sa part annoncé que ses deux produits à base d'insectes seront sur les rayons dès lundi prochain.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS