Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des insurgés armés de fusils et de roquettes ont attaqué dans la nuit un point de contrôle de la police pakistanaise près de Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan. Ils ont tué six policiers, ont indiqué les autorités.

L'attaque est survenue dans la région de Mattani, à la sortie de Peshawar. Cette grande ville du nord-ouest pakistanais est proche des zones tribales adossées à la frontière afghane qui sont considérées comme un sanctuaire pour des factions des talibans et des groupes alliés à Al-Qaïda.

"Des dizaines d'insurgés ont attaqué le point de contrôle, tuant quatre policiers dont le haut responsable Khushid Khan et deux membres des unités paramilitaires", a indiqué Nasim Hayat, un responsable de la police locale. Un autre officier de police, Sher Muhammad, blessé lors de l'assaut, a confirmé ce bilan.

L'attaque n'a pas été immédiatement revendiquée, mais le Mouvement des talibans pakistanais (Tehreek-e-Taliban Pakistan, TTP) cible régulièrement les forces de l'ordre depuis le début de son insurrection dans le nord-ouest du pays il y a cinq ans.

Le TTP avait revendiqué la semaine dernière l'attentat contre la jeune pakistanaise Malala Yousufzai, militante pour l'éducation des filles et critique des talibans. Ils ont justifié leur acte par les critiques de la jeune fille "contre les moudjahidines" et par ses positions "pro-occidentales".

L'adolescente a été transféré en Grande-Bretagne, a annoncé lundi un porte-parole de l'armée. Elle aura besoin de soins prolongés pour se remettre physiquement et psychologiquement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS