Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Cour Champendal à Carouge (GE) est entourée de maisons avec des balcons à balandrier qui favorisent les contacts entre voisins.

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Construite à la fin du 18e siècle selon un plan en damier, Carouge (GE) est connue pour ses jolies façades. Il suffit pourtant de pousser quelques portes pour découvrir de surprenants jardins dans les arrière-cours.

Avenue Cardinal-Mermillod: le guide suivi d'une vingtaine de curieux ouvre une porte, s'enfonce dans un couloir pour déboucher sur un havre de verdure. "On élevait des truites ici, avec la bonne eau de la nappe phréatique", explique Pierre Ariel Haemmerlé.

Le jardin se trouve au pied d'un bâtiment typiquement carougeois, reconnaissable à ses balcons à balandrier renforcés par des poutres en Y. A l'époque, les toilettes se trouvaient sur les balcons et l'escalier en colimaçon était à l'extérieur.

Un portail permet d'accéder à un autre jardin, beaucoup plus grand. Il est délimité par un mur en pierres sèches qui date des débuts de Carouge. Un énorme magnolia et une somptueuse glycine tiennent la vedette dans ce havre de paix situé au coeur de la ville.

"On se croirait chez un duc ou chez un baron", sourit le guide. Ce jardin appartient pourtant à des particuliers qui ont accepté d'ouvrir leurs grilles pour cette visite guidée thématique organisée par la Ville de Carouge en collaboration avec Illico Travel.

Un air méditerranéen

La visite fait une halte au jardin du Triangle de la Bourse. Les paysans y amenaient leur blé pour le vendre. Cette cour, qui appartient à la municipalité, a été aménagée pour recréer un style méditerranéen rappelant les origines sardes de Carouge. On y trouve des palmiers, des figuiers, de la vigne, des oliviers, un arbre à soie et un arbre aux mouchoirs.

Les visiteurs découvrent aussi la géométrie impeccable de la Cour Champendal, du nom d'une ancienne brasserie. C'est ici qu'a été inventée la Carougeoise, une chope de trois décilitres, qui visait à contrer la hausse de prix de la bière imposée par le Conseil fédéral dans les années 1920, relève le guide.

Des visites prisées

Ces visites guidées à thèmes sont organisées chaque été tous les samedis à Carouge. Ces balades permettent de découvrir des facettes insolites de la cité sarde. Elles sont très prisées par les gens de la région curieux de mieux connaître leur patrimoine. "Ca fait six fois que je viens, et je ne me lasse pas", relève une Carougeoise pure souche.

https://www.carouge.ch/visites-guidees

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS