Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kaboul - Huit humanitaires occidentaux ont été tués par balle dans le nord-est de l'Afghanistan. Ils travaillaient pour une ONG basée en Suisse. L'action a été revendiquée samedi par les talibans, qui affirment avoir visé des "missionnaires chrétiens".
Dirk Frans, directeur exécutif d'International Assistance Mission (IAM), a confirmé samedi à l'AFP la mort des cinq hommes et trois femmes: six Américains, une Britannique et une Allemande. Ces humanitaires, médecins et infirmières, travaillaient pour IAM, une organisation chrétienne active en Afghanistan et qui a son siège social à Genève.
Quatre Afghans accompagnaient le groupe d'humanitaires. Deux ont été tués et deux ont survécu à l'attaque, a ajouté M. Frans. L'équipe revenait d'un centre de soins oculaires de la province voisine du Nouristan.
Les corps des humanitaires avaient été retrouvés vendredi dans la province du Badakhshan, selon la police locale. M. Frans a précisé que le dernier contact avec le groupe avait eu lieu mercredi. Selon lui, "l'attaque s'est peut-être produite jeudi".
Le vol comme mobile
Selon M. Frans, le groupe voyageait à bord de voitures tout-terrain en raison du relief montagneux de la région. Ils revenaient du Nouristan voisin, province sous forte influence talibane, quand ils ont été tués au Badakhshan, province réputée plus calme.
Le groupe ne disposait pas de gardes pour assurer sa sécurité. "Il n'y a jamais eu de menaces contre nous. S'il y avait eu des menaces, nous n'y serions pas allés", a déclaré le directeur d'IAM. La police locale lui a assuré que le mobile de l'attaque était "le vol".
Le groupe avait passé plusieurs jours et nuits dans la région, selon le récit de Saifullah, un Afghan survivant de l'attaque, cité par le chef de la police du Badakhshan, Aqa Noor Kintoz.
"Le dernier jour, un groupe d'hommes armés est arrivé, les a alignés et les a abattus. Ils ont volé leurs affaires et leur argent", a dit Aqa Noor Kintoz en rapportant le témoignage de Saifullah.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS