Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les médicaments restent plus chers en Suisse que dans des pays européens comparables. La différence est de 6% pour les médicaments protégés par un brevet, comme le montre la 3e étude du genre, présentée vendredi à Berne par les assureurs et l'industrie pharmaceutique.

Les prix des 200 médicaments soumis à brevet qui génèrent les chiffres d'affaires les plus élevés sont supérieurs de 10 à 20% en Suisse, selon le taux de change appliqué. En tenant compte des effets dus aux taux de change, la différence est restée stable en 2011 par rapport à 2010. Cette année-là, la différence était de 6% aussi.

Pour les médicaments dont le brevet est échu, les prix suisses de 2011 sont, toujours selon le taux de change appliqué, entre 3% inférieurs et 6% supérieurs à ceux des six pays de référence, à savoir la France, l'Allemagne, l'Autriche, le Danemark, les Pays-Bas et la Grande-Bretagne.

ATS