Navigation

Des manifestants tentent d'interrompre la messe à Dublin

Ce contenu a été publié le 04 avril 2010 - 18:21
(Keystone-ATS)

Dublin - Un petit groupe de personnes a cherché à interrompre la messe de Pâques dimanche à la cathédrale de Dublin. Les manifestants ont tenté de poser sur l'autel des chaussures d'enfants censées représenter les victimes des abus commis par des prêtres pédophiles en Irlande.
L'archevêque de Dublin, Diarmuid Martin, a été chahuté par des victimes et des proches en pénétrant dans la cathédrale. Certains manifestants brandissaient des pancartes affirmant: "L'Eglise catholique viole, abuse, détruit des enfants et étouffe (le scandale), étouffe, étouffe".
Des rapports ont révélé comment l'Eglise catholique d'Irlande avait protégé des prêtres ayant commis des abus sexuels sur des centaines d'enfants pendant plusieurs décennies.
Plusieurs évêques ou évêques-auxiliaires irlandais, accusés de ne pas avoir dénoncé ces comportements, ont présenté leur démission. Le primat d'Irlande, le cardinal Sean Brady, a dû présenter des excuses en mars.
L'Eglise a admis qu'il avait participé à des réunions en 1975 au cours desquelles des victimes présumées ont été convaincues de signer des promesses de silence.
Le pape a reconnu la responsabilité de toute l'Eglise catholique d'Irlande, exprimant sa "honte" dans une lettre aux fidèles de ce pays.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article