Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les manifestants exigent la fin des brutalités policières à St. Louis

KEYSTONE/AP/JEFF ROBERSON

(sda-ats)

Un concert du groupe de rock irlandais U2 a été annulé samedi à St. Louis, dans l'Etat du Missouri (centre des Etats-Unis). La police s'est avouée surchargée de travail en raison de manifestations depuis vendredi après l'acquittement pour meurtre d'un policier.

"La police de St. Louis nous a informés qu'elle n'avait pas les moyens d'assurer une protection normale pour notre public, comme un événement de cette taille l'aurait requis", ont écrit le groupe et Live Nation, l'organisateur de la tournée, dans un communiqué.

"Nous ne pouvons en conscience risquer la sécurité de nos fans en maintenant le concert de ce soir", poursuit le texte. "Bien que nous le fassions à regret, l'annulation est selon nous la seule issue acceptable dans l'environnement actuel".

St. Louis a été le lieu de manifestations, largement pacifiques mais par moments tendues, vendredi après qu'un tribunal a acquitté pour meurtre un ancien policier blanc qui a tué un conducteur afro-américain à l'issue d'une course-poursuite en 2011. Le conducteur avait été pris en chasse après une vente de drogue.

La police a fait usage de bombes lacrymogènes lorsque les manifestations ont pris un tour violent face aux forces de l'ordre vendredi en fin de journée. Au moins 23 personnes ont été arrêtées et dix policiers blessés, selon les autorités de la ville.

De nouveaux rassemblements devaient avoir lieu samedi, expliquant ainsi la décision de la police.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS