Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le port de la kippa à l'ordre du jour à Berlin pour résister au regain d'antisémitisme

KEYSTONE/EPA/OMER MESSINGER

(sda-ats)

Des milliers d'Allemands portant la kippa, la calotte juive, ont participé mercredi soir à des rassemblements organisés dans toute l'Allemagne en soutien à la communauté juive. Cette marche était organisée alors que le pays craint un regain d'antisémitisme.

Plusieurs incidents récents ont suscité l'inquiétude. La semaine dernière, un Arabe israélien, qui portait la kippa en public à titre d'expérimentation, s'est fait insulter par trois personnes, tandis qu'un Syro-Palestinien lui donnait des coups de ceinture. Une vidéo a été publiée sur Internet. Il y a eu en outre plusieurs affaires de harcèlement d'enfants juifs dans les écoles.

Le président du Conseil central des juifs en Allemagne (ZDK), Josef Schuster, a conseillé aux juifs de ne pas porter la kippa dans les grandes villes.

À Berlin, plus de 2000 personnes ont participé mercredi à la "marche de la kippa", selon la police. Des rassemblements ont également eu lieu à Cologne et dans d'autres villes allemandes.

Mercredi aussi, l'industrie musicale allemande a renoncé à remettre ses prestigieuses récompenses Echo après l'attribution d'un de ses prix à un duo de rappeurs dont le texte de certaines chansons a suscité la polémique.

Dans leur dernier album, "Jung, brutal, gutaussehend 3 ("Jeune, brutal, beau gosse 3"), Kollegah et Farid Bang disent, dans un de leurs titres, "Je fais un autre Holocauste, avec un Molotov" et que leurs corps sont "plus dessinés que les prisonniers d'Auschwitz".

Plusieurs anciens lauréats du prix Echo ont retourné leurs prix en signe de protestation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS