Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Buenos Aires - L'Argentine et les chefs d'Etat d'Amérique latine ont rendu un vibrant hommage jeudi à l'ancien chef de l'Etat Nestor Kirchner (2003-2007), mari de la présidente Cristina Kirchner et homme fort de l'Argentine. Nestor Kirchner est mort mercredi d'une crise cardiaque à 60 ans.
Des dizaines de milliers d'Argentins s'étaient rassemblés devant le palais présidentiel de Buenos Aires pour rendre hommage à l'ancien président et exprimer leur sympathie à son épouse, qui lui a succédé à la tête de l'Argentine en 2007.
Mme Kirchner s'est rendue à la chapelle ardente dressée au palais présidentiel, dans sa première apparition publique depuis le décès. Tout de noir vêtue, les yeux protégés par des lunettes de soleil, elle a touché le cercueil de son époux, recouvert du drapeau argentin, en retenant ses larmes. Elle était accompagnée de leur deux enfants, Maximo, 32 ans, et Florencia, 19 ans.
Les présidents Luiz Inacio Lula da Silva (Brésil), Evo Morales (Bolivie), Juan Manuel Santos (Colombie), Sebastian Pinera (Chili), José Mujica (Uruguay), Rafael Correa (Equateur), Fernando Lugo (Paraguay) et Hugo Chavez (Venezuela) ont été présents. Le Venezuela, le Brésil, l'Uruguay et le Paraguay ont décrété trois jours de deuil, tout comme l'Argentine.
L'ex-président avait été hospitalisé mercredi à El Calafate, en Patagonie (2800 km au sud de Buenos Aires), où il se reposait. Il était accompagné de sa femme Cristina Kirchner, 57 ans. Sa dépouille est arrivée à Buenos Aires. Il devrait être enterré dans sa ville natale, Rio Gallegos.
Nestor Kirchner avait renoncé à briguer un second mandat en 2007, préférant soutenir sa femme, avec laquelle il a depuis gouverné en tandem, selon des analystes.
Député, président du parti péroniste et secrétaire général de l'Union des nations d'Amérique du Sud, Nestor Kirchner avait subi deux interventions médicales ces derniers mois, qui avaient fait planer le doute sur sa candidature à la présidentielle de 2011.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS