Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des milliers de filles et garçons ont accompagné jeudi un parent ou un proche au travail à l'occasion de "Futur en tous genres" (FTG), qui souffle cette année ses 15 bougies. La journée vise à sensibiliser les écoliers au monde du travail.

"L’année dernière, 1850 entreprises se sont inscrites sur notre site internet, cette année, elles sont 2100", indique FTG dans un communiqué diffusé jeudi. Le nombre effectif des entreprises prenant part à la journée pourrait être bien plus élevé, car l’enregistrement sur le site internet demeure facultatif.

En tout, 541 entreprises, Hautes Ecoles ou écoles professionnelles, ont mis en place des ateliers pour les écoliers. Le ministre de l’économie, de la formation et de la recherche Johann Schneider-Ammann en a visité deux d'entre eux. "Pour moi, il est très important que les filles et les garçons aient la possibilité de découvrir des métiers qui sont traditionnellement exercés par l’autre sexe", a déclaré le conseiller fédéral.

Menuisière et agricultrice

Plus de 2750 filles ont pris part dans toute la Suisse aux ateliers "Filles et métiers de la technique", "filles et métiers de l’informatique", "filles et métiers de la construction", "une journée en tant que menuisière", "le parlement des filles" ou encore au nouveau projet "une journée en tant qu’agricultrice".

Les projets "garçons et métiers des soins" ou "garçons et métiers de la petite enfance" ont également attiré de nombreux participants. Le but de la journée est de sensibiliser les écoliers aux différentes possibilités de carrière, de les encourager à faire des choix guidés par leur talent et leurs préférences, "et non pas par des représentations stéréotypées liées au sexe", précise Futur en tous genres sur son site internet.

FTG est un projet des bureaux de l'égalité d'une douzaine de cantons, ainsi que de la ville de Berne et de la Principauté du Liechtenstein. Elle est soutenue par le Secrétariat d’Etat à la formation, la recherche et l’innovation (SEFRI).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS