Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi à Yaoundé contre les exactions perpétrées dans l'extrême nord du Cameroun par les islamistes nigérians de Boko Haram, a constaté un journaliste de l'AFP. Plusieurs ministres se trouvaient en tête de la marche.

"Boko Haram, tu vas mourir", scandaient certains participants. "Boko Haram, je veux te 'tuer'", pouvait-on lire sur une petite affiche brandie par un autre manifestant. Selon les organisateurs, plus de 10'000 personnes ont pris part à cette marche, encadrées par la police et la gendarmerie.

Plusieurs ministres dont ceux de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo'o, de la Communication, Issa Tchiroma Bakara, du Travail, Grégoire Owona, et des hommes politiques, se trouvaient en tête de la marche.

Les troupes tchadiennes combattent depuis plus d'un mois contre Boko Haram aux côtés des Camerounais qui sont engagés dans la guerre depuis août 2014.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS