Navigation

Des milliers de personnes célèbrent le 2767e anniversaire de Rome

Ce contenu a été publié le 21 avril 2014 - 17:47
(Keystone-ATS)

Des milliers de personnes, essentiellement des touristes, ont participé lundi aux célébrations du 2767e anniversaire, théorique, de la naissance de Rome. Il a été marqué par un grand rassemblement au Cirque Maxime, au centre de la capitale italienne.

Des gladiateurs, des chevaliers et des jeunes filles dans des tuniques rouges et des fleurs dans les cheveux, ont fait revivre les habitudes et traditions de la Rome antique. "Enjoy Rome" a lancé aux touristes le maire de la capitale italienne, Ignazio Marino, venu participer aux festivités.

Plus de 1600 participants

"Nous avons prévu un grand cortège historique partant du Cirque Maxime", le célèbre champ de courses, "avec la participation de plus de 1600 personnes provenant de toute l'Europe", avait expliqué jeudi Sergio Iacomoni, président de l'association culturelle "Groupe historique romain" qui a organisé le cortège.

La manifestation s'est déroulée entre le Cirque Maxime et le Colisée, dans des rues bondées, la fête coïncidant avec le lundi de Pâques et favorisée par une belle journée ensoleillée.

Ressuscitée à l'unification

La fête de la naissance de Rome, appelée "Natale di Roma" (Noël de Rome), tombée en désuétude avec la chute de l'Empire romain, fut ressuscitée au moment de l'unification italienne, il y a 150 ans, et fortement promue sous le fascisme en tant que fête nationale.

Elle a été relancée dans les années 60 par les maires, de gauche comme de droite, qui se sont succédé à la tête de la ville.

A l'époque de César

C'est à l'époque de César que deux érudits, l'historien Marco Terenzio Varrone et l'astrologue Lucio Taruzio, situent la naissance de la République romaine à 509 avant Jésus-Christ et y ajoutent les 244 ans de règne des Sept Rois des origines. La date du 21 avril est alors fixée pour le jour où le légendaire Romulus aurait tracé le périmètre initial de la ville en 753 avant Jésus-Christ.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.