Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sur la place Fédérale, les fans d'YB étaient déjà plus de 20'000 à célébrer leurs champions.

Keystone/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

Des dizaines de milliers de personnes ont célébré dimanche en ville de Berne le premier titre de champion suisse en football en 32 ans des Young Boys. Sur la place Fédérale, ils étaient 20'000 fans à fêter leurs idoles dans l'après-midi.

Avant même que la fête ne commence à 14h00, des milliers de personnes ont afflué devant la grande scène sur la place Fédérale, fermée pour l'occasion. Des milliers de personnes se tenaient aussi un peu plus loin, dans la Bundesgasse.

En montant sur scène, chaque joueur ainsi que chaque membre de l'équipe des entraîneurs et de la direction sportive ont été individuellement ovationnés et acclamés par le public, chantant "Schwizermeischter". Les fans, dont de nombreuses familles avec des enfants, ont multiplié les vagues avec leurs mains levées.

Concerts dans le stade

L'équipe d'YB s'est ensuite déplacée dans des camions ouverts à travers la vieille ville de la capitale jusqu'au stade dans le quartier du Wankdorf. Des dizaines de milliers de spectateurs se sont massés tout le long du cortège triomphal des champions. Le Stade de Suisse a, lui, ouvert ses portes en début d'après-midi et offrait une retransmission en direct des festivités dans la vieille ville.

Les camions et les bus avec les joueurs des Young Boys sont arrivés vers 18h00 dans le stade. Une scène de concert a été installée au milieu du terrain de jeu, où l'attaquant vedette Guillaume Hoarau et le groupe Open Season ont chanté le tube du championnat de YB: "Stand Together". Les groupes Züri West et Lo&Leduc se sont également produits dans la soirée.

Pour des raisons de sécurité, 44'500 personnes au maximum pouvaient entrer dans le stade. En début de soirée, on dénombrait déjà plus de 35'000 personnes. Les célébrations devaient se poursuivre jusqu'au petit matin dans toute la ville de Berne, la police municipale ayant donné son accord.

Lors de jours de fête comme la Pentecôte, les grandes "manifestations non religieuses" sont normalement interdites. Mais en qualifiant le titre de champion suisse de football d'"événement riche de tradition", les autorités ont trouvé une brèche pour contourner l'interdiction et permettre aux supporters de fêter leur équipe et son entraîneur Adi Hütter aussi le lundi de Pentecôte.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS