Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Séoul - Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dimanche à Séoul contre la tenue du sommet du G20 les 11 et 12 novembre dans la capitale sud-coréenne. Des syndicalistes et d'autres militants ont manifesté devant la mairie de Séoul, entourés de milliers de policiers anti-émeute.
"Nous continuerons à nous battre pour l'augmentation du salaire minimum ou pour résoudre le problème du chômage des jeunes. Nous ne laisserons jamais 20 pays de l'élite décider de l'avenir du monde", ont déclaré les organisateurs de la manifestation, dont la Confédération des syndicats sud-coréens.
Selon la police, la manifestation rassemblait 20'000 personnes, 40'000 selon les organisateurs, Certains manifestants portaient des t-shirts rouges sur lesquels était écrit: "Contre le G20 qui menace les droits des travailleurs et crée des emplois précaires".
Des incidents se sont produits alors que plusieurs centaines de manifestants ont tenté de forcer les barrages de police pour se diriger vers le centre ville. Plus de 8000 policiers ont été déployés dans le centre de Séoul, a indiqué la police.
La Corée du Sud a annoncé qu'elle allait déployer quelque 50'000 policiers lors du sommet du G20 à Séoul qui se tient jeudi et vendredi en présence des principaux chefs d'Etat mondiaux. Des dizaines de milliers de soldats seront également mobilisés.
Une loi spéciale est entrée en vigueur en novembre donnant plus de moyens à la police pour disperser les manifestations de rue et permettre la présence de soldats dans les lieux publics.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS