Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Strasbourg - Des objets militaires datant de la Première Guerre mondiale dérobés fin octobre au musée mémorial de Verdun (Meuse) ont été retrouvés grâce à la surveillance des sites de vente en ligne par la gendarmerie. La valeur du butin retrouvé est estimé à 30'000 euros.
"Fin novembre, un casque dérobé au musée a été localisé par les enquêteurs sur le site de vente en ligne ebay", a expliqué à Reuters le procureur de Verdun, Yves Le Clair.
Interpellé le 2 décembre, le vendeur, un brocanteur de Villeurbanne, a permis aux gendarmes de mettre la main sur deux de ses confrères, à Dijon et à Beaune, puis de remonter jusqu'aux voleurs présumés, à Nevers.
Les deux hommes, âgés de 50 et 20 ans, ce dernier étant originaire de Verdun, se disent "passionnés par les armes" et sont des connaisseurs, estime le procureur.
"Ils avaient pris des choses très précises et commercialement intéressantes", selon lui, soit onze armes et des "objets allemands" parmi lesquels des coiffures militaires.
Ils avaient cambriolé deux autres forts de la Meuse, avec un succès moindre, dans les semaines précédentes. Les objets dérobés seront restitués vendredi matin au mémorial de Verdun, situé sur la commune de Fleury-devant-Douaumont.
Les cinq hommes mis en cause sont quant à eux cités à comparaître devant la justice, pour recel ou pour vol.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS