Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des opposants au président Erdogan sur une place de Zurich

Environ 120 personnes ont manifesté dans les rues de Zurich contre les répressions du pouvoir turc.

Keystone/EPA KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER

(sda-ats)

Turcs et Kurdes se sont entendus samedi à Zurich pour dénoncer à la fois l'état d'urgence en Turquie et le coup d'Etat militaire avorté du 15 juillet. Environ 120 personnes ont répondu présentes à l'appel à manifester.

"Pas de putsch, ni d'AKP. La démocratie est la seule solution", pouvait-on lire sur l'une des nombreuses banderoles qui flottaient sur l'Helvetiaplatz, brandies par les protestataires. Une autre qualifiait le parti au pouvoir de "fascisme à la Erdogan", une autre encore taxait le régime en place de "dictature de l'AKP".

La section européenne du Parti démocratique des peuples (HDP) est derrière l'événement. "Nous nous faisons beaucoup de soucis pour la Turquie", a déclaré un représentant de l'HDP. Après les récents développements, les perspectives d'avenir sont sombres, selon lui. C'est pourquoi il est important que les forces démocratiques donnent publiquement de la voix.

Bon nombre de manifestants ont appelé à la libération du leader kurde Abdullah Öcalan. Depuis la nuit du putsch manqué, les Kurdes s'inquiètent de son sort derrière les barreaux. Ils demandent à la communauté internationale de faire pression sur le pouvoir turc pour que des membres de la famille d'Öcalan et des avocats puissent lui rendre visite.

Miroir de Genève

La manifestation a été autorisée par la police de Zurich, qui affichait une présence marquée en cas de dérapage. Elle n'a toutefois pas eu besoin d'intervenir.

Près d'une centaine de personnes s'étaient déjà réunies en fin de journée la veille sur la place des Nations, à Genève, pour manifester leur soutien au gouvernement turc "démocratiquement élu". Elles avaient dénoncé la tentative de coup d'Etat.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.