Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les autorités du Bangladesh ont demandé jeudi à des pêcheurs en activité dans le golfe du Bengale de rechercher les quelque 130 passagers disparus après un naufrage. L'embarcation transportait essentiellement des réfugiés Rohingyas à destination de la Malaisie.

Selon la police, le bateau a coulé dimanche au large des côtes du Bangladesh, près de la frontière avec la Birmanie et seuls six passagers ont survécu. "Des milliers de bateaux de pêche sortent en mer chaque jour. Nous leur avons demandé de guetter l'apparition (éventuelle) de corps", a déclaré le lieutenant Badruddoza, responsable des garde-côtes à Teknaf, à l'extrême sud-est du Bangladesh.

Selon cette source, qui se présente sous un seul nom, aucune épave ni aucun corps n'ont été retrouvés et aucune opération de recherche des garde-côtes n'a été enclenchée par manque de précisions sur le lieu exact du naufrage.

"Il faisait noir"

Les 800'000 Rohingyas apatrides confinés dans l'Etat birman Rakhine sont considérés par l'ONU comme une des minorités les plus persécutées de la planète, victimes depuis des décennies de restriction de déplacements, d'accès limité à la santé et à l'éducation, de confiscation de terres et de travail forcé.

Cette situation a poussé par le passé nombre d'entre eux à s'exiler, en particulier au Bangladesh voisin. De récentes violences meurtrières ont provoqué une nouvelle vague d'exode, visant désormais la Malaisie comme nouvel eldorado.

Après plusieurs semaines d'accalmie dans l'Etat Rakhine, placé en état d'urgence depuis de premiers affrontements en juin, des violences ont de nouveau éclaté le 21 octobre entre bouddhistes de l'ethnie rakhine et Rohingyas. Au total, au moins 88 personnes ont été tuées, des milliers de maisons détruites et plus de 26'000 personnes déplacées, en grande majorité des musulmans, selon l'ONU.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS