Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'image est imprimée sur un film spécialement sélectionné pour pouvoir s’intégrer de façon durable au module photovoltaïque.

Keystone/antalthoma.ch

(sda-ats)

Le Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM) a développé une technologie permettant de réaliser des panneaux solaires illustrés. Six images "photovoltaïques" sont ainsi exposées à Neuchâtel.

Les oeuvres seront présentées samedi matin lors de portes ouvertes dans les jardins de la Banque cantonale neuchâteloise (BCN). L'institut a apporté un "important soutien financier à ce projet", indiquent mercredi le CSEM et la BCN dans un communiqué commun.

Les images exposées produiront toutes du courant électrique pendant la durée de l'exposition. Cinq portraits ont été tirés par l'objectif de Guillaume Perret. Une sixième photographie est l'oeuvre d'Etienne Wildi, étudiant à l'Ecole d'arts appliqués de La Chaux-de-Fonds (NE), vainqueur d'un concours lancé en janvier.

Derrière ces images se cache une technologie baptisée "KALEO". Elle constitue une "solution prometteuse" ouvrant de nouveaux horizons à l'énergie solaire, relève le communiqué. Les chercheurs ont en effet fait "disparaître" la cellule photovoltaïque au profit d'une image haute définition, tout en laissant passer assez de lumière pour produire de l'électricité.

Une surface de 30 à 40 m2 pourrait alimenter un foyer de quatre personnes. Cette technologie va à terme contribuer à l'essor des solutions architecturales intégrant des systèmes photovoltaïques, espèrent le CSEM et la BCN.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS