Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Parlement français a définitivement adopté jeudi l'instauration du paquet de cigarettes sans logo du fabricant d'ici mai 2016. Cette décision a été prise dans le cadre d'un projet de loi sur la santé, contesté par l'opposition de droite.

Les députés, grâce à une majorité socialiste et écologiste, ont adopté un texte qu'ils avaient déjà voté en avril mais qui avait été retouché par les sénateurs, dont la majorité est à droite. Ils ont de nouveau validé le choix du paquet neutre, dont le nom de la marque continuera toutefois d'apparaître en petits caractères.

Cette mesure a déclenché une levée de boucliers des cigarettiers, jusqu'à Jakarta où des producteurs de tabac ont manifesté en juin contre le projet de loi. En France, les buralistes se sont aussi opposés au texte.

L'Australie est le premier pays au monde à avoir opté pour le paquet de cigarettes neutre, en vigueur depuis fin 2012. En Europe, l'Irlande a notamment fait de même.

Un projet à plusieurs facettes

Outre la mesure sur les paquets de cigarettes, le projet de loi Santé aborde également la qualité nutritionnelle des aliments industriels, l'interdiction de l'emploi de mannequins trop maigres ou encore l'expérimentation de salles de consommation de drogue à moindre risque (dites "salles de shoot").

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS