Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Près de 21,5 millions de Coccinelle ont été produites à travers le monde. A Aarburg (AG), des passionnés de la mythique VW lui consacrent un petit musée.

L'endroit est inhabituel: entre des immeubles d'habitation et des locaux commerciaux, quinze voitures rutilantes sont exposées dans la cave d'une salle de gymnastique. La plupart roulent toujours, mais en tant que véhicules "vétérans", elles doivent se contenter de 3000 kilomètres (ou 60 heures de conduite) par an au maximum, selon la réglementation de l'Office fédéral des routes.

Le bijou de la collection: une Hebmüller-Cabriolet turquoise, produite à seulement 700 exemplaires. Immatriculée en 1950, c'est aussi la plus vieille automobile du musée.

La collection a été développée par Hans-Peter Nething, qui voulait déjà faire dons de ses modèles à Aarburg en 1984. A sa mort, en 2013, son héritière a signé un contrat de donation avec la commune. L'investissement de départ, 20'000 francs, a été accordé par l'exécutif communal.

Le législatif a ensuite voté à une large majorité une subvention annuelle de 10'500 francs, mais sa décision a été annulée par référendum en 2014. Depuis, les Coccinelle se trouvent sous la protection de quelques amateurs enthousiastes, qui ont fondé une association.

Le musée de la Coccinelle, inauguré samedi prochain entre 10h00 et 15h00, s'adresse avant tout aux entreprises, associations et clubs. Il ne sera ouvert au public que sur demande.

ATS