Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Plusieurs pirates somaliens ont été tués lors d'une fusillade qui a permis la libération d'un navire de pêche iranien, a-t-on appris dimanche auprès de pêcheurs locaux, de témoins et des sources de sécurité. L'embarcation avait été détournée en début de semaine.

Selon des sources de sécurité, le navire libéré est un bateau de pêche, avec à son bord 15 hommes d'équipage, retenu sur la côte somalienne. Lundi ou mardi, des pirates somaliens avaient attaqué ce bateau iranien ainsi qu'un second, thaïlandais, qui avait réussi à s'échapper.

"Nous avons entendu un important échange de coups de feu, plusieurs pirates ont été tués et le bateau capturé a été libéré", a expliqué Muktar Yakub, un pêcheur de la région d'Harardhere, haut lieu de la piraterie somalienne. Un chef local Abdulahi Bare a précisé que "sept pirates ont été tués et deux grièvement blessés", mais ce bilan n'a pas été confirmé.

Personne ne pouvait préciser pour l'instant les circonstances de la fusillade, et notamment si des forces de sécurité étaient intervenues ou si les otages s'étaient libérés eux-mêmes. On ignorait aussi quel était le sort des otages. Selon le pêcheur Muktar Yacub, le bateau a repris la mer après la fusillade et n'était plus visible de la côte.

Dizaines d'otages

A l'apogée de leur puissance, en 2011, les pirates somaliens détenaient plus de 700 otages et plus de 32 navires marchands, dont des pétroliers, freinant sérieusement l'activité maritime dans la Corne de l'Afrique.

Le déploiement d'une armada occidentale et diverses mesures prises par les armateurs - dont la présence de gardes armés à bord - ont fait grandement reculer la piraterie ces dernières années.

Des dizaines d'otages sont toujours aux mains des gangs de pirates, dont les 26 hommes du Naham 3, bateau de pêche omanais capturé en mars 2012 et désormais réduit à l'état d'épave, et les 15 du Siraj, bateau de pêche iranien capturé en mars 2015, première prise des pirates somaliens en trois ans. Quatre de ces marins iraniens ont été libérés en novembre lors d'une opération des forces de sécurité.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS