Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

De nombreux points en suspens demeurent suite à la restructuration chez Bombardier, ici le site de Villeneuve (VD) (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Des interrogations subsistent après le contact vendredi entre deux conseillers d'Etat vaudois et des représentants de Bombardier. La rencontre survenait après l'annonce de la suppression de 650 emplois en Suisse, notamment à Villeneuve (VD), par le groupe canadien.

Les conseillers d'Etat Philippe Leuba et Nuria Gorrite "ne s'exprimeront pas sur cette affaire délicate" dans l'attente de réponses à leurs questions, a indiqué vendredi le canton de Vaud. Une nouvelle rencontre devrait avoir lieu "rapidement".

"De nombreux points en suspens" n'ont pas pu être éclaircis vendredi, se contente de signaler la communication du canton. Le Conseil d'Etat réitère par ailleurs "son fort soutien aux employés de Bombardier".

Le groupe Bombardier se restructure. Le fabricant de matériel ferroviaire va supprimer en Suisse environ 650 emplois, dont près de 500 postes temporaires, selon une annonce effectuée jeudi. Le site de Villeneuve est particulièrement touché.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS