Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les poissons sont frais, mais pas suffisamment traçables et conservés dans des conditions souvent "défaillantes", ont annoncé mardi les chimistes cantonaux dans un communiqué. Des traces d'algues et de moisissures ont notamment été observées sur des machines à glace.

Pas moins de 200 commerces et près de 1500 poissons ont été examinés en automne 2011 dans toute la Suisse et au Liechtenstein, ont précisé les chimistes cantonaux. Les poissons ont fait l'objet d'un contrôle de fraîcheur et de vérification de l'espèce déclarée. L'hygiène des locaux, des équipements et des appareils et les conditions de conservation ont également été passées à la loupe.

Résultat: 2% des échantillons n'ont pas été jugés assez frais et dans 2,6% des cas l'espèce vendue ne correspondait pas à l'espèce déclarée. Un bilan "satisfaisant" pour les chimistes cantonaux. Par contre, la traçabilité de la marchandise n'a pas pu être établie dans 9% des cas, soit 126 échantillons, relèvent-ils.

Et de rappeler l'importance de connaître la provenance et l'historique du poisson, afin d'assurer une "qualité irréprochable" et "une appellation exacte".

Trop chaud

Les résultats sont par contre nettement moins bons concernant l'hygiène et les processus de conservation des commerces. Seuls 78 d'entre eux étaient "parfaitement en ordre", précise le communiqué. Aucune différence n'a été observée entre les grandes surfaces et les petits détaillants.

Le principal problème concerne les températures de conservation, trop élevées pour les chimistes cantonaux. Ils ont également remarqué un manque d'entretien des machines à glace. Dans certaines d'entre-elles, des traces de moisissures et des algues ont été décelées.

Aucun cas grave qui pourrait mettre en danger la santé des consommateurs n'a été constaté, selon le communiqué. Des mesures ont été prises contre les commerces négligents, assurent les chimistes cantonaux.

ATS