Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les pompiers auraient démarré des feux et simulé des appels aux secours, estiment les enquêteurs (archives).

KEYSTONE/AP ANSA/CIRO FUSCO

(sda-ats)

Quinze pompiers volontaires ont été arrêtés en Sicile, a annoncé lundi la police de Raguse (sud de l'Italie). Ils sont soupçonnés d'avoir allumé des incendies pour toucher des indemnités d'intervention.

Les pompiers auraient démarré des feux et simulé des appels aux secours, estiment les enquêteurs. De quoi permettre aux bénévoles d'intervenir et de toucher frauduleusement la rémunération allouée par l'Etat italien: environ 10 euros (11,36 francs) par heure en cas de situation d'urgence.

Les quinze pompiers volontaires, tous originaires de la province de Raguse, dans le sud de la Sicile, ont été arrêtés pour fraude aux dégâts. Une partie d'entre eux sont soupçonnés d'incendies volontaires.

Le commandement provincial des pompiers avait remarqué un nombre anormal d'interventions de la part de cette équipe. Une enquête avait été diligentée.

ATS