Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le 68e Festival international du film de Locarno (TI) a débuté mercredi et durera jusqu'au 15 août. Comme le veut la coutume, les touristes et habitants de la région ont déjà pu déguster en guise d'amuse-bouche des projections gratuites ces derniers jours.

Le classique de Federico Fellini "E la nave va" a attiré des milliers de spectateurs mardi soir sur la Piazza Grande, ciel d'été étoilé à l'appui. Deux jours plus tôt, c'est le western "Pat Garret & Billy the Kid" de Sam Peckinpah qui avait éclairé la nuit locarnaise, en avant-goût de la rétrospective consacrée au réalisateur américain (1925-1984).

Mercredi soir, le coup d'envoi de la manifestation officielle bénéficiera de la présence de la vedette hollywoodienne Edward Norton, qui recevra un "Excellence Award". L'acteur se présentera au public l'après-midi déjà, lors de la diffusion du film culte "The Fight Club".

L'Américain compense l'absence de sa compatriote Meryl Streep lors de la projection de la première mondiale de "Ricki and the Flash". L'actrice de 66 ans y joue une rockstar vieillissante, qui se souvient tout à coup de sa famille. Le long-métrage figurera au programme des salles suisses dès le 3 septembre prochain.

Le Festival de Locarno montre durant dix jours plus de 260 oeuvres, dont 87 courts-métrages, provenant de 50 pays. Dix-neuf films concourent dans la compétition principale pour décrocher le Léopard d'or ou ceux d'argent - parmi eux la réalisation collective helvétique "Heimatland".

ATS