Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dans le cadre du "Projet rainette verte" en Argovie, quelques-unes de ces grenouilles ont parcouru jusqu'à cinq kilomètres pour rejoindre des étangs créés à leur intention. Certaines ont traversé une rivière large de 15 mètres, ont constaté des chercheurs suisses.

Dans les années 1980, la rainette verte avait pratiquement disparu de Suisse. Une des dernières populations se trouvait dans la vallée de la Reuss, en Argovie.

Entre 2007 et 2009, des étangs y ont été créés afin d'assurer la survie de l'espèce et un suivi scientifique instauré. En 2009, les chercheurs de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) ont effectué des analyses génétiques sur 85 rainettes afin de déterminer leur provenance.

Selon ces résultats publiés dans le "Journal of Herpetology", 30 grenouilles ont parcouru une distance située entre 500 mètres et deux kilomètres pour rejoindre les nouveaux plans d'eau. Quelques-unes ont effectué un déplacement de cinq kilomètres et quatre ont traversé la rivière.

Ces données montrent que la colonisation de nouveaux biotopes est rapide, avec un bon mélange génétique à la clé, soulignent les scientifiques. De nouveaux plans d'eau installés dans les zones d'agriculture intensive favoriseraient la mise en réseau des populations isolées de rainettes vertes, suggèrent-ils.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS