Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des requérants d'asile pourront se former au métier de chevrier dans les Grisons. Un projet pilote a été lancé par les églises de Thusis et Cazis ainsi que par le couvent dominicain de Cazis. Le stage s'adresse avant tout aux requérants de pays avec une importante économie caprine, comme l'Erythrée ou la Syrie.

Dans un premier temps, deux ou trois requérants seront sélectionnés pour effectuer la formation, a indiqué le pasteur Jörg Wuttge de l'église évangélique réformée de Cazis jeudi devant les médias. La phase pilote doit durer trois ans.

Il s'agit de familiariser les requérants avec l'exploitation des chèvres en Suisse. Le but est qu'ils puissent ensuite avoir une activité rémunératrice. Les nouveaux bergers pourraient plus tard travailler dans des alpages.

La formation de chevrier n'est pas la première initiative inhabituelle lancée pour les requérants de Cazis. Un café de rencontre entre requérants et habitants a été ouvert. Par ailleurs, une entreprise de traiteur et un projet de blanchisserie ont été mis sur pied.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS