Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des pluies diluviennes ont transformé dimanche en ruisseaux d'ordures certaines rues de villes libanaises, dont Beyrouth. Le pays fait face depuis trois mois à une crise de la collecte des déchets.

De nombreux internautes ont publié dimanche des images montrant de grandes quantités d'ordures non collectées emportées par les eaux et dévalant les rues de la capitale libanaise.

Des militants du collectif 'Vous puez', qui est au coeur de la contestation populaire contre les autorités depuis le début de la crise des déchets, ont récupéré et trié dimanche des ordures déposées dans le lit de la rivière de Beyrouth et emportées par les fortes pluies. Dans d'autres quartiers, des agents municipaux ont utilisé des bulldozers pour reconstituer des piles de déchets après l'arrêt des pluies.

Fermeture d'une décharge

La crise des déchets a commencé après la fermeture en juillet de la principale décharge du Liban, créant une grave situation sanitaire à laquelle les autorités n'ont toujours pas trouvé de solution durable.

Des milliers de Libanais sont descendus dans les rues de la capitale à l'été pour exprimer leur ras-le-bol contre l'impuissance, l'inaction et la corruption de l'Etat ainsi que l'absence de services de base comme l'électricité et l'eau, 25 ans après la fin de la guerre civile.

Sous la pression de la rue, le gouvernement avait annoncé le 10 septembre un plan censé mettre fin à la crise. Il a cependant été rejeté par la rue et les associations civiles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS