Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La finale de la Coupe de Suisse de football à Genève a nécessité la mise en place d'un important dispositif sécuritaire dont le surcoût est estimé à 415'700 francs.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

La facture des surcoûts liés à l'engagement policier pour encadrer la finale de la Coupe de Suisse de football à Genève le mois dernier s'élève à 415'700 francs. L'Association suisse de football (ASF) devrait verser 100'000 francs.

Ces chiffres ont été révélés pour la première fois vendredi dans des réponses du Conseil d'Etat genevois à des questions écrites urgentes de députés. Le gouvernement ne précise pas le nombre de policiers engagés pour l'événement "pour des raisons tactiques".

Il relève néanmoins que ce match à haut risque entre Bâlois et Sédunois a nécessité 1143 heures de préparation. Au total, 4510 heures ont été effectuées sur trois jours. A cela s'ajoutent 4564 heures supplémentaires pendant la même période. Ces heures sont majorées entre 25 et 100%.

Le calcul du Conseil d'Etat ne prend pas en compte la part de salaire annuel de chaque policier dévolu à cette journée. Il englobe seulement le surcoût des heures supplémentaires et le coût des policiers d'autres cantons venus en renfort, soit 100 francs par jour, selon une convention.

Le double

Le surcoût à la charge de la collectivité est de 205'700 francs pour la majoration des heures supplémentaires et de 84'144 francs pour les renforts des autres cantons. S'y ajoutent 105'000 francs pour la logistique, comme les repas et le matériel. La facture finale est de 415'700.

Dans ses réponses aux députés MCG François Baertschi et d'Ensemble à Gauche Pierre Vanek, le Conseil d'Etat précise que l'Association suisse de football (ASF) s'est engagée à prendre en charge un montant de 100'000 francs, "soit le double des sommes payées jusque-là aux autres cantons".

Peu de dégâts

A la facture sécuritaire, s'ajoute la facture sanitaire. Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont mis à disposition deux médecins, trois ambulanciers, un régulateur, une ligne téléphonique d'urgence supplémentaire et trois ambulances supplémentaires pour un montant total estimé à 17'000 francs.

La finale de la Coupe de Suisse, qui s'est jouée au Stade de Genève à l'Ascension, a finalement causé peu de dégâts matériels en ville. La police a seulement déploré quelques panneaux arrachés et quelques tags. Cet événement a rassemblé 26'500 personnes. Le manque à gagner des commerces fermés ce jour-là pour le passage des deux cortèges de supporters n'est pas connu.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS