Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les autorités mexicaines affirment que les narcotrafiquants n'opèrent pas à Mexico (archives).

KEYSTONE/EPA EFE/ULISES RUIZ BASURTO

(sda-ats)

Deux têtes coupées ont été découvertes ce week-end à Mexico, ont informé lundi les autorités mexicaines. Même si le procédé ressemble au modus operandi des narcotrafiquants, les autorités ont réaffirmé que les cartels de drogue n'opéraient pas dans la capitale.

Une tête a été retrouvée dans une valise dimanche dans le quartier réputé violent de Tepito. Selon la presse locale, elle était accompagnée d'un message comme le font généralement les narcotrafiquants pour signer leurs crimes. Une seconde tête a été découverte samedi dans un sac plastique contenant également une main et deux avant-bras, sac qui avait été abandonné à l'angle d'une rue dans le quartier Atlanta.

Si les fusillades et décapitations entre gangs criminels se déroulent généralement en dehors de Mexico, la mégapole aux 20 millions d'habitants n'est toutefois pas à l'abri de ce genre de crime.

En mai 2015, une douzaine de sacs contenant les restes de trois personnes avaient été découverts dans plusieurs wagons d'une station ferroviaire.

ATS