Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - L'Américaine Lindsey Vonn a réalisé une prestation époustouflante pour remporter haut la main la première descente de Coupe du monde de la saison à Lake Louise (Can), par ailleurs riche en surprises.
L'Obwaldienne Dominique Gisin a confirmé ses ambitions avec une 3e place, devancée in extremis par l'inattendue Liechtensteinoise Tina Weirather (2e).
Gisin avait annoncé qu'elle tenait la forme de sa vie. Elle n'a pas déçu, maîtrisant parfaitement les courbes à mi-parcours de cette descente sans grande difficulté mais au vent très capricieux sur le haut. Il a fallu une Lindsey Vonn supersonique pour déloger l'Alémanique, avant que Weirather, avec son dossard élevé (40), profite des conditions changeantes pour lui ravir encore la 2e place.
Double championne du monde juniors, la Liechtensteinoise de 22 ans, longtemps blessée, ne tombe pas de nulle part. Elle est la fille des anciens champions Hanni Wenzel (Lie) et Harti Weirather (Aut), s'entraîne avec les Suissesses et est... la grande amie de Gisin. L'Obwaldienne se consolera aisément avec le septième podium de sa carrière, qui confirme ses bons résultats en géant en ouverture de saison.
Les écarts sont monstrueux: 1''95 d'avance pour Vonn sur Weirather et 2''06 sur Gisin. Il faut remonter aux années 1970, avec la légendaire Autrichienne Annemarie Moser-Pröll, pour trouver trace de différences aussi conséquentes en descente.
Gagnante du géant d'ouverture à Sölden fin octobre, Vonn rafle son 43e succès de Coupe du monde, son neuvième sur cette piste de l'Alberta qui lui va comme un gant. Elle se porte comme un charme en cette période de divorce d'avec son mari Thomas, annoncé la semaine dernière.
Les Suissesses ont réussi une honnête performance d'ensemble avec la 10e place de Fränzi Aufdenblatten, la 11e de Lara Gut et la 14e de Fabienne Suter. Jusqu'à 15 secondes avant la ligne d'arrivée, Lara Gut était même en avance sur Dominique Gisin. La fin de course privilégiant les qualités de glisse n'a pas permis à la Tessinoise -"Il me manque 20 kilos sur cette piste!", avait-elle plaisanté la veille - pour tenir le rythme face aux gabarits plus impressionnants.

ATS