Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - Patrick Küng et Didier Cuche semblent bel et bien être les meilleures cartes suisses pour la descente de Bormio (It), jeudi dès 11h45.
Lors du deuxième entraînement, le Glaronais a réussi le 2e chrono (3e mardi) et le Neuchâtelois s'est classé 3e (5e).
Les deux Suisses ont toutefois terminé à bonne distance de Klaus Kröll, vainqueur de cet ultime test. L'Autrichien a devancé Küng de 92 centièmes et Cuche de plus d'une seconde. Classé au 2e rang dans un premier temps, le Canadien Robbie Dixon a finalement été disqualifié pour avoir manqué une porte.
Il n'est pas surprenant de retrouver Küng et Cuche parmi les grands favoris. L'an dernier, Küng avait prouvé qu'il se plaisait sur l'exigeante "Stelvio" en terminant au 4e rang. Quant à Cuche, il ne compte plus ses top 5 en Valteline, où seule la victoire lui a jusqu'ici échappé.
Si Küng et Cuche ont occupé les avant-postes, il n'en a rien été de Beat Feuz. Comme la veille, le Bernois a été relégué dans les profondeurs du classement (25e). Il ne sert toutefois à rien de trop s'inquiéter pour le no 1 actuel en descente, jamais très en vue lors des répétitions générales. Reste à savoir s'il pourra rééditer son "coup" de Val Gardena, où il avait gagné le super-G malgré des entraînements médiocres.
A l'instar de Feuz, Ambrosi Hoffmann (17e), Didier Défago (19e) et Silvan Zurbriggen (26e) sont restés loin des meilleurs lors de cet ultime entraînement.

ATS