Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski alpin - La seconde descente de Chamonix (Fr) a connu un dénouement inattendu. Alors que la course semblait jouée, le Canadien Jan Hudec a surgi pour rafler la victoire.
Parti avec le dossard 24, le coureur de Banff s'est même offert le luxe de mettre une "claque" à tous les favoris. Alors que ses rivaux se battaient à coups de centièmes, il est parvenu à larguer l'Autrichien Romed Baumann à 0''53 et son compatriote Erik Guay à 0''63.
Jan Hudec est certes connu pour être un excellent glisseur, condition indispensable pour briller sur le "toboggan" de Chamonix. Sa 6e place de vendredi avait aussi montré que le Tchèque d'origine se sentait bien sur la "Verte des Houches" et qu'il disposait d'un matériel performant. Sa victoire n'en demeure pas moins une sacrée surprise pour un coureur qui pointe en 14e position dans la hiérarchie de la descente cet hiver.
Ce n'est toutefois pas la première fois que Jan Hudec crée la surprise. En novembre 2007, il avait gagné la descente de Lake Louise (Can), là où la glisse joue également un rôle primordial. On rappellera aussi qu'il avait décroché une médaille d'argent aux Mondiaux 2007 à Are (Su), toujours en descente.
Si elle est parsemée de coups d'éclat, la carrière du Canadien est également émaillée de nombreux couacs. A 30 ans, il ne compte plus ses blessures, la dernière en date remontant à Wengen en janvier 2011 (main cassée).
La surprise Jan Hudec n'a pas fait les affaires des Suisses. Pour la première fois de l'hiver, une descente s'est achevée sans skieurs helvétiques sur le podium. Cela ne s'est toutefois pas joué à grand chose pour Beat Feuz, classé au 4e rang. Le Bernois a fait preuve de caractère, lui qui avait été largement battu vendredi (21e).
Quant à Didier Cuche, il a pris la 7e place. Le Neuchâtelois a terminé juste derrière Klaus Kröll, le vainqueur de vendredi. Corollaire, l'Autrichien a encore grappillé quatre points au classement de la descente. Avant la prochaine échéance, le week-end prochain à Sotchi (Rus), Cuche ne compte plus que 36 unités d'avance sur son rival pour la quête du globe.
Troisième Suisse au classement, Marc Gisin s'est classé 12e. Cela s'est moins bien passé pour Carlo Janka (22e) et, surtout, pour Didier Défago, éjecté hors du top 30. A noter aussi que Patrick Küng a chuté, apparemment sans gravité.

ATS