Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'archevêque sud-africain et prix Nobel de la paix Desmond Tutu va rester "encore quelques jours" à l'hôpital au Cap en raison d'une infection. Mais ses médecins sont "satisfaits des progrès de son traitement antibiotique", a annoncé sa fondation samedi.

L'archevêque anglican, déjà hospitalisé une semaine en juillet après les cérémonies de célébration de ses 60 ans de mariage, a été réadmis mardi dernier dans un établissement hospitalier du Cap dont le nom n'a pas été divulgué.

Il a "subi un petit examen la nuit dernière pour vérifier le statut de l'infection contre laquelle il lutte depuis plusieurs semaines" et "son "équipe médicale a été satisfaite des progrès de son traitement antibiotique", a précisé sa fille Canon Mpho Tutu, dans un communiqué. "Il devrait rester à l'hôpital en observation et pour poursuivre le traitement encore quelques jours", y lit-on encore.

Une photo, prise en exclusivité par le photographe de sa fondation, a fait la Une de la presse sud-africaine ces derniers jours, montrant Desmond Tutu hilare avec l'ancien président sud-africain Thabo Mbeki en train de rire à son chevet.

Contrairement à ce qui avait été indiqué auparavant, l'infection est indirectement liée à un cancer de la prostate diagnostiqué il y a déjà 15 ans: "Elle est une conséquence du traitement", selon le communiqué. "Le cancer lui-même est sous contrôle".

Agé de 83 ans, cette infatigable figure de la lutte contre l'apartheid et conscience morale de l'Afrique du Sud n'a jamais véritablement quitté le devant de la scène publique. Il critique sans relâche les imperfections de son pays et dénonce les travers de l'ANC et des successeurs de Nelson Mandela, au pouvoir depuis la fin du régime raciste en 1994.

ATS