Toute l'actu en bref

Après de lourdes pertes nettes en 2015 et 2016, Deutsche Bank compte renouer avec des bénéfices en 2017 (archives).

KEYSTONE/EPA/FELIPE TRUEBA

(sda-ats)

Deutsche Bank prépare une possible augmentation de capital d'environ 8 milliards d'euros. Après des années de restructuration, la banque s'efforce de renforcer son bilan et dégager des fonds pour des investissements stratégiques.

Dans un communiqué publié vendredi, la banque allemande dit aussi réfléchir à diverses initiatives stratégiques. Elle pourrait notamment conserver sa filiale Postbank et l'intégrer à ses autres activités de banque de détail et introduire en Bourse une participation minoritaire de ses activités de gestion d'actifs.

La mise en oeuvre de ces projets dépend des conditions de marché et de leur approbation par le directoire et le conseil de surveillance, ajoute Deutsche Bank en soulignant qu'aucune décision n'a été prise.

Le communiqué du groupe bancaire vient confirmer une information de l'agence Bloomberg News vendredi dans la journée, qui avait pesé sur l'action. Le titre a chuté de 1,29% à la Bourse de Francfort.

Embarqué dans un vaste plan de restructuration, se traduisant par des milliers de suppressions d'emplois et l'abandon de certaines activités à risques ou peu rentables, Deutsche Bank a aussi vu son image fortement écornée et son bilan financier dégradé par de nombreuses poursuites judiciaires.

Sept milliards

L'établissement est parvenu à en régler certaines, comme l'enquête sur son rôle dans la crise des subprimes aux Etats-Unis, close au prix d'un paiement de sept milliards de dollars.

C'est la perspective de cette amende, qui au départ menaçait d'être deux fois plus importante, qui avait à l'automne fait naître un vent de panique sur la capacité de la banque à résister. Des rumeurs d'augmentation de capital, voire même d'un sauvetage public, ensuite démenties avaient alors circulé.

Après de lourdes pertes nettes en 2015 et 2016, Deutsche Bank compte renouer avec des bénéfices en 2017.

ATS

 Toute l'actu en bref