Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe bancaire allemand Deutsche Bank, géant européen du secteur, a annoncé jeudi vouloir supprimer 9000 postes et se retirer de dix pays. Ces mesures marquent une nouvelle étape de la vaste restructuration amorcée par le nouveau patron, le Britannique John Cryan.

Le groupe de Francfort va également supprimer 6000 postes de consultants extérieurs et céder au cours des deux prochaines années des actifs, représentant jusqu'à 20'000 postes en équivalent temps plein, a annoncé M. Cryan lors d'une conférence presse à Francfort. Au total, le groupe entend réaliser 3,8 milliards d'euros d'économie d'ici 2018.

La banque allemande, géant européen du secteur, a confirmé jeudi avoir essuyé une perte nette record d'environ 6 milliards d'euros au troisième trimestre, en raison d'importantes dépréciations et de nouvelles provisions pour risques juridiques.

Entre juillet et septembre, la perte nette part du groupe s'affiche à 6,01 milliards d'euros contre une perte de 94 millions sur la même période l'an passé. Ce résultat est quasiment similaire au chiffre provisoire de 6,2 milliards annoncé mi-octobre par le groupe.

Le chiffre d'affaires de Deutsche Bank a lui chuté de 7% sur un an au troisième trimestre à 7,3 milliards d'euros.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS