Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Deutsche Post: bénéfice trimestriel freiné par la restructuration

Deutsche Post doit s'adapter au déclin continu de l'activité traditionnelle de courrier et à l'essor du colis, porté par le commerce en ligne (archives).

KEYSTONE/AP/NATI HARNIK

(sda-ats)

Le groupe allemand Deutsche Post DHL a publié mardi un bénéfice net en très net recul et en dessous des attentes, plombé par plus de 400 millions d'euros de charges dans le cadre d'une restructuration annoncée en juin.

Pour la période de juillet à septembre, le groupe de courrier et de logistique affiche un bénéfice net en baisse de 77,2% à 146 millions d'euros (167 millions de francs), tandis que les analystes sondés par Factset s'attendaient à 191 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires de Deutsche Post sur le trimestre s'est établi à 14,9 milliards d'euros, en progression de 1,4% sur un an et porté notamment par sa branche express (+7,2% sur un an, à 3,9 milliards d'euros).

Le groupe de Bonn a confirmé son objectif de résultat opérationnel Ebit annuel, qu'il avait abaissé en juin à 3,2 milliards d'euros.

Deutsche Post avait alors annoncé un vaste plan de réorganisation de sa division courrier, commerce électronique et paquets (PeP), pour s'adapter au déclin continu de l'activité traditionnelle de courrier et à l'essor du colis, porté par le commerce en ligne.

Ce plan engendre des dépenses supplémentaires de "100 à 150 millions d'euros" par an pour des mesures visant à augmenter la productivité, ainsi que des coûts ponctuels de restructuration de 500 millions d'euros sur l'année 2018, avait précisé le groupe.

Au troisième trimestre, le groupe a comptabilisé 437 millions d'euros de charges supplémentaires, dont 392 millions de frais non récurrents.

La division historique affiche ainsi une perte opérationnelle de 209 millions d'euros ce trimestre, faisant chuter le résultat opérationnel Ebit du groupe de 54,9% à 376 millions d'euros.

Ces mesures, dont un programme de préretraites et des investissements dans l'automatisation et le numérique visant à augmenter l'efficacité de ses opérations, ont déjà pesé à hauteur de 51 millions d'euros sur le bénéfice au deuxième trimestre de cette année.

Patron confiant

"Nous respectons notre plan et je suis confiant que les mesures auront un effet positif significatif dès l'année prochaine", a déclaré Frank Appel, le patron du groupe, dans un entretien publié sur le site internet de Deutsche Post.

"Nous créons ainsi les conditions pour faire grimper le résultat opérationnel du groupe à plus de 5 milliards d'euros en 2020", a ajouté M. Appel, confirmant les objectifs à plus long-terme, qui n'avaient pas été abaissés en juin.

Les objectifs annuels ne prennent pas compte la vente pour 700 millions d'euros des services de chaîne d'approvisionnement en Chine continentale, à Hong Kong et à Macao annoncée fin octobre, a précisé le groupe.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.