Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Soukhoumi - Le président russe Dmitri Medvedev a effectué dimanche sa première visite dans la république séparatiste géorgienne d'Abkhazie pour le deuxième anniversaire du début de la guerre ayant opposé la Russie à la Géorgie. Il a assuré que l'intervention russe a permis d'éviter "un bain de sang" et qu'il ne "regrettait rien".
Cette visite surprise est intervenue symboliquement deux ans jour pour jour après le déclenchement d'une guerre éclair entre Moscou et Tbilissi pour le contrôle de l'Ossétie du Sud, une autre république séparatiste, à la suite de laquelle Moscou a reconnu les deux territoires.
"Je ne regrette rien", a dit le président russe bavardant sur le front de mer avec des touristes russes.
"Si nous n'avions pas reconnu l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud nous ne serions pas là en train de boire du café. Plus probablement, il y aurait eu un conflit long et sanglant. Nous avons évité un bain de sang", a-t-il lancé.
Souhait évoquéM. Medvedev a rencontré le président abkhaze Sergueï Bagapch à Soukhoumi, chef lieu de la province rebelle qui, après l'effondrement de l'URSS, s'était autoproclamée Etat indépendant à l'issue d'un conflit ayant fait plusieurs milliers de tués de 1992 à 1993.
"Nous allons développer nos bonnes relations avec l'Abkhazie, dans le domaine économique et en matière de sécurité", a dit le président russe.
Il a également visité la base militaire russe à Goudaouta, en Abkhazie, en remerciant les soldats de "ne pas laisser certaines forces extrémistes attiser la haine et provoquer une effusion de sang".
Le président russe a une nouvelle fois défendu la décision d'intervenir militairement dans le conflit qui opposait Tbilissi à l'Ossétie du Sud.
Critique"Ce ne fut pas une décision simple. Mais le temps a démontré que ce fut la bonne décision. L'existence des peuples d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie était menacée" a-t-il déclaré.
Sur le littoral de la mer Noire, l'Abkhazie est frontalière de la région russe de Sotchi, qui doit accueillir en 2014 les jeux Olympiques d'hiver.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS