Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un bateau avec à son bord quelque 200 immigrants a fait naufrage jeudi au large des côtes de l'île australienne de Christmas, dans l'océan Indien. Les autorités australiennes craignent plusieurs dizaines de tués. Un naufrage a également eu lieu sur le lac Malawi faisant lui au moins 47 victimes.

L'embarcation au large de l'Australie a lancé un appel de détresse en milieu d'après-midi, indiquant qu'elle avait fait naufrage dans les eaux indonésiennes, à 120 milles au nord de l'île Christmas. Cette île est un territoire australien à 2600 km des côtes nord-ouest de l'Australie et à 300 km des côtes indonésiennes.

Le bateau naufragé "est censé transporter environ 200 personnes", a indiqué une porte-parole de l'Autorité australienne de sécurité maritime (AMSA), qui a ajouté qu'il y avait des survivants, sans pouvoir en préciser le nombre. Les secours indonésiens coordonnent les opérations, a-t-elle précisé.

"Un grand nombre" des 200 personnes à bord de cette embarcation, partie du Sri Lanka ont sans doute péri, a déclaré un responsable de la police de l'Etat d'Australie-Occidentale.

"Les toutes premières informations suggèrent que quelque 75 personnes se seraient noyées, mais j'insiste sur le fait qu'il s'agit d'informations non confirmées", a-t-il ajouté. Il y a encore 40 réfugiés sur la coque et le reste est dans l'eau, a-t-il précisé.

47 corps retrouvés au Malawi

Un autre naufrage sur le lac Malawi a lui fait au moins 47 victimes parmi des immigrants éthiopiens soupçonnés d'avoir voulu gagner clandestinement ce pays d'Afrique australe. L'embarcation surchargée s'est renversée. Trois suspects malawites, propriétaires du bateau, ont été arrêtés.

"A ce jour, 47 corps ont été retrouvés et immédiatement enterrés dans des fosses communes avec l'aide de villageois malawites, car les corps étaient en état de décomposition", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la police.

Des recherches se poursuivaient pour tenter de retrouver d'éventuels survivants ou d'autres corps, a-t-il précisé, alors que des informations non confirmées affirment qu'il y aurait six rescapés.

ATS